Catégories

Nouveautés
Pépites à croquer chai
Pépites à croquer chai
4.60EUR

 

 

 

Live chat

Live Chat

 

 

Vitamine D Bio

La vitamine D est essentielle à :
L'absorption intestinale du calcium et du phosphore
La prévention du rachitisme chez l'enfant, de l'ostéomalacie chez la personne âgée et de l'ostéoporose post-ménopausique.
La prévention des infections notamment hivernales, mais aussi de certains cancers (sein, ovaire, prostate, côlon) et des lymphomes non hodgkiniens.
La prévention du diabète de type 1 (diabète juvénile) et de la sclérose en plaques.
La protection contre l'athérome et les affections cardio-vasculaires.

Une vitamine assez rare Les sources de vitamine D sont doubles :
d'une part l'exposition à la lumière, d'autre part les poissons gras (l'huile de leur foie, notamment, dont la célèbre huile de foie de morue) et les coquillages.

Ni l'une ni l'autre de ces sources ne suffisent à satisfaire les besoins de la population générale : en hiver les rayons solaires sont trop inclinés sur l'horizon pour permettre la transformation efficace du précurseur en vitamine D.

Et, toute l'année, la consommation de produits marins adéquats est au-dessous des conseils régulièrement diffusés (trois fois 100 grammes par semaine de poisson de mer gras sauvage).

Selon des études prospectives au niveau de la Communauté européenne,
36 % des hommes présentent un déficit significatif,
47 % des femmes,
60 % des personnes de plus de 75 ans et...
90 % des personnes placées en institution.

Des apports quotidiens dangereusement sous-évalués L'AFSSA précise que "les apports nutritionnels conseillés en vitamine D ont été définis en considérant que la production endogène couvre 50 à 70 % des besoins quotidiens en cette vitamine".
Les apports quotidiens pour les personnes de moins de 65 ans, d'abord évalués à 10 µg / j ont toutefois été abaissés à 5 µg / j en 2000 de manière incompréhensible alors que toutes les études internationales à ce sujet affirment qu'une action réellement préventive et/ou curative ne peut être escomptée sans multiplier par quatre ou cinq les apports quotidiens conseillés.

Les conséquences de la carence
L’insuffisance vitaminique D est génératrice d’ostéoporose, essentiellement par l’intermédiaire de la réaction parathyroïdienne qui s’en suit.
Des données suggèrent un rôle propre de l’insuffisance ou carence vitaminique D dans la physiopathologie de l’ostéoporose.
L’ostéomalacie est plutôt rencontrée dans les carences profondes, mais cette situation n’est finalement pas exceptionnelle, en particulier chez les sujets âgés vivant en institution.
La sarcopénie, la baisse des performances musculaires et de la proprioceptivité, l’altération des fonctions cognitives et l’augmentation du risque des chutes sont également l’apanage du sujet âgé et sont associées au déficit en vitamine D.
L’étude de Flicker et al. précise que les taux de vitamine D les plus bas (< 25 nmol/L) sont retrouvés chez les personnes âgées à dépendance élevée (45 % de sa population) comparativement à ceux ayant une dépendance faible (22 %).
Finalement, l’ostéoporose et l’augmentation des chutes augmentent l’incidence des fractures, en particulier de la fracture de l’extrémité supérieure du fémur.
La carence en vitamine D serait également associée à la morbimortalité cardiovasculaire, en particulier l’hypertension artérielle, aux infections, à l’augmentation d’incidence de certains cancers (sein, côlon) et de certaines pathologies dysimmunitaires.
Enfin des données suggèrent que l’insuffisance en vitamine D a une influence sur la mortalité des populations et que l’apport de vitamine D pourrait réduire cette mortalité : une méta-analyse sur plus de 57 000 sujets orientait vers une réduction de mortalité de 7 % avec un traitement variant entre 300 et 2000 UI/j.

Qui risque le plus la carence ?
Les personnes âgées constituent une population à risque, la limite d’âge étant située à 65 ans dans la plupart des études. Les personnes âgées vivant en institution sont très exposées au risque de carence vitaminique D. D’une façon générale toutes les personnes ne s’exposant pas du tout au soleil (allergie solaire, lupus, conseils médicaux, vêtements couvrants, vie en institution quel que soit l’âge) ont une grande fréquence d’insuffisance et carence en vitamine D.
Les patients souffrant de maladies chroniques sont très fréquemment atteints : bronchopneumopathies chroniques obstructives, insuffisance viscérale, (cardiaque ou hépatique par exemple), cancers évolutifs.
Le diabète et l’obésité sont considérés comme grands pour- voyeurs d’insuffisance vitaminique D;
Il en est de même des femmes enceintes accouchant l’hiver ou au printemps.

    Nom du produit +   Prix   Acheter maintenant 
 Vitamine D bio   Vitamine D bio   18.50EUR  Acheter maintenant 
Afficher 1 à 1 (sur 1 produits) Pages de résultat :  1 

 

 Panier
vide

Quelques explications
Qui sommes-nous ?
L'agriculture biodynamique
Mieux comprendre la Vie
Cristallisation sensible critere de qualite
Liens et nos bonnes adresses
L'Espace-Temps fractal
Les effets de l'ADN fantome
L'immortalite est bien reelle
Les foyers de hammer
L'energie hologrammique

Informations
Expédition & retours
Remarque sur la confidentialité
Conditions d'utilisation
Prod. recommandés
Contactez-nous

Promotions
stemhenance SE3-R
stemhenance SE3-R
68.95EUR
60.00EUR
---------
Chalcopyrite
Chalcopyrite
21.00EUR
18.56EUR
---------
Grenat
Grenat
21.00EUR
18.56EUR
---------

Marques

Critiques
Paille Calamus
..
3 sur 5 étoiles !

Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée


Qui sommes-nous ?  |  Expéditions & Retours  |  Confidentialité  |  Conditions Générales de vente  |  Mon compte